Tout sur la crypto-monnaie de « A » à « Z »

Tout sur la crypto-monnaie de « A » à « Z »
Image: goop.com
Partager

Au 21e siècle, de nouvelles opportunités et de nouveaux instruments financiers apparaissent quotidiennement, amenant les relations économiques à un niveau qualitativement nouveau.

Un exemple frappant de cela est la crypto-monnaie et les concepts connexes, qui ont déjà été appréciés à la fois par les représentants des grandes entreprises et les internautes ordinaires.

Qu’est-ce qu’une crypto-monnaie ?

Crypto-monnaie est une monnaie numérique, son unité est la pièce de monnaie. Ils sont protégés contre la possibilité de falsification, représentant des informations cryptées qui ne sont pas disponibles pour la copie, grâce à l’utilisation de la cryptographie.

Ne confondez pas les notions de « monnaie électronique » et « cryptomonnaie », car :

  • La monnaie électronique ne peut apparaître sur le compte dans n’importe lequel des systèmes modernes qu’après avoir été déposée sur le compte dans son incarnation réelle et physique, par exemple, via une caisse ou des terminaux de paiement, donc le formulaire électronique n’est qu’un des formulaires.
  • La crypto-monnaie, en revanche, est émise immédiatement sur le Web, et elle n’est en aucun cas associée aux monnaies conventionnelles ou au système étatique.
Crypto-monnaie : principes de base et fonctionnalités
Crypto-monnaie : principes de base et fonctionnalités

Tout le monde peut commencer à gagner de la crypto-monnaie avec un logiciel et un équipement spéciaux. C’est la puissance de calcul qui sera chargée de résoudre des algorithmes toujours plus compliqués, de miner une pièce ou, pour être plus précis, des informations cryptées. Qu’est-ce qui sert de preuve de la présence d’une pièce sur le Web ? Blockchain est une sorte de compte, qui sera discuté ci-dessous. La monnaie est stockée de manière décentralisée sur les portefeuilles cryptographiques des utilisateurs.

Avantages de la crypto-monnaie

  1. Étant donné que le code de l’algorithme est ouvert, il peut être extrait par quiconque le souhaite.
  2. Toutes les transactions sont anonymes, c’est-à-dire qu’il n’y a aucune information sur le propriétaire du portefeuille crypto !
  3. La crypto-monnaie a une nature décentralisée : il n’y a pas de banque unique, il n’y a aucun contrôle sur les paiements et les transactions.
  4. La crypto-monnaie n’est pas soumise à un processus tel que l’inflation, car seul un nombre limité de pièces peut être émis.
  5. Haut niveau de protection : la devise ne peut pas être copiée.
  6. Commissions minimales.
cryptocurrency
Image: indiatimes.com

Parmi les crypto-monnaies les plus célèbres du marché moderne, il convient de souligner :

  • Bitcoins
  • Litecoins
  • Éthereum
  • Tiret
  • Satoshi
  • Primecoin
  • Et bien d’autres altcoins.

Structure de la crypto-monnaie par points

Toute crypto-monnaie a sa propre structure, ce qui démontre la différence avec tout ce qui était auparavant.

  1. La crypto-monnaie n’a pas un seul administrateur interne ou externe, c’est-à-dire que le système est 100 % auto-organisé et indépendant.
  2. Il n’y a pas non plus de serveur central. Il s’agit d’un système décentralisé, et la base de données n’est pas stockée au même endroit, car chaque membre du système en a des copies, qui sont régulièrement vérifiées les unes par rapport aux autres.
  3. Tout paiement est crypté à l’aide d’une clé secrète accessible uniquement au propriétaire des fonds. Chaque participant a sa propre adresse spéciale (portefeuille) et sa propre clé (c’est-à-dire son mot de passe).
  4. Un nouveau bloc est ajouté au système de manière cohérente dans les bases de données distribuées, ainsi que des informations concernant toutes les transactions.

Mines et mineurs

Tous les cryptosystèmes, travaillant avec des informations, utilisent la puissance de l’ordinateur, et ils sont tout simplement énormes, donc une question logique se pose – où les obtenir, ce qui a contribué à l’émergence d’un terme tel que l’exploitation minière (extraction de crypto-monnaie).

Ferme de minage de crypto-monnaie : comment ça marche et comment l’assembler soi-même
Ferme de minage de crypto-monnaie : comment ça marche et comment l’assembler soi-même

Ce que c’est? Miner des pièces grâce à des calculs gourmands en ressources. Il s’agit d’une tâche disponible pour de nombreux utilisateurs qui donnent une partie de la puissance de leur ordinateur pour résoudre les tâches liées à l’obtention de crypto-monnaie. Il existe plusieurs façons de gagner de l’argent sur le minage :

  • Via un PC – un logiciel spécial est téléchargé, ce qui vous permet de diriger une partie de la puissance vers le processus de calcul des crypto-monnaies. Aucun investissement n’est nécessaire ici, cependant, vous pouvez gagner un peu de cette façon.
  • Vous pouvez exploiter un équipement spécial (circuit intégré à usage spécial), créant une « ferme » qui travaille activement et apporte un revenu stable. Populairement, il est mieux connu sous le nom d’asics (ASIC) – un circuit intégré à des fins spéciales, c’est-à-dire un tel circuit qui se concentre sur la résolution d’une tâche spécifique, dans notre cas, ce sont les gains de la crypto-monnaie, par exemple, les Bitcoins. Dans ce cas, veillez doucement à acquérir un équipement de haute qualité et puissant, car les revenus supplémentaires à l’échelle industrielle en dépendront directement. La ferme est un ensemble d’ordinateurs capables d’effectuer des calculs au bon niveau, fonctionnant 24 heures sur 24 sans pause déjeuner. Pour exploiter efficacement la crypto-monnaie, vous aurez besoin de cartes vidéo puissantes et d’alimentations appropriées. La formation d’une ferme représente toujours un coût important qui est directement lié à l’achat d’équipement, au paiement de l’électricité.
  • Les mineurs décident souvent de louer une telle énergie. C’est du « cloud mining ». Ce modèle se caractérise par l’utilisation de services cloud, comme son nom l’indique. Des groupes de mineurs se rassemblent dans certaines structures, et leur objectif prioritaire est d’obtenir de bons profits, qui sont beaucoup plus élevés qu’avec l’exploitation minière individuelle. Le schéma est le suivant : l’entreprise acquiert un équipement moderne et puissant, l’installe et le loue aux mineurs, et s’occupe de toutes les questions concernant le service, le paiement des factures de services publics et d’autres aspects.
  • Si vous ne souhaitez pas investir de gros montants et que des bénéfices stables et modestes sont une priorité, vous pouvez envisager de rejoindre des pools. Il s’agit d’un nœud qui intègre un certain nombre de mineurs (tous ont une puissance de calcul différente). Tous les participants ont un seul objectif – trouver le bon bloc. Pour le premier bloc correct, la récompense sera reçue par le pool qui répartit le bénéfice entre les participants, en tenant compte de la contribution de chacun et d’eux, en poursuivant le principe d’équité.
cryptocurrency
Image: npr.org
Il est intéressant de noter que le terme «mining» lui-même est traduit de l’anglais par «mining», mais ni une pioche ni une pelle ne seront utiles ici, car il suffit d’avoir un système informatique puissant sur main à elle a aidé le processus d’écriture d’un bloc de transactions dans la blockchain.

La première crypto-monnaie au monde – Bitcoin

La toute première crypto-monnaie au monde, qui est toujours la plus connue à ce jour, est le Bitcoin. La première mention en est apparue en 2008. Son fondateur était une certaine personne qui préférait rester incognito et s’adressait au public sous un pseudonyme. Aujourd’hui, le taux de change de cette monnaie est assez élevé, ce qui attire l’attention d’un grand nombre de personnes. Cependant, le nombre d’unités pouvant être extraites, selon les experts, est limité.

Bitcoin – la monnaie du futur ?
Bitcoin – la monnaie du futur ?

Selon les prévisions, dans quelques décennies, le dernier bitcoin possible sera miné. Oui, et il devient chaque année plus difficile à exploiter, ce qui est associé à la volonté de conserver sa valeur. Apprenons-en plus sur son extraction, son stockage et son utilisation.

Exploitation minière

L’un des principaux moyens d’acquérir des bitcoins est de les exploiter vous-même. Ce processus est effectué à l’aide d’un ordinateur et d’un programme spécial. Mais tous les ordinateurs ne conviennent pas à cela, mais un seul qui possède une carte vidéo puissante. Certains mineurs préfèrent acheter plusieurs cartes vidéo connectées les unes aux autres pour une extraction de devises plus rapide. Cependant, le coût de tels ligaments est assez élevé, mais la période pendant laquelle ces coûts seront amortis est de plusieurs années. Un autre inconvénient de l’exploitation minière indépendante est qu’elle nécessite une grande quantité d’électricité.

Étant donné que l’exploitation minière est une option inaccessible pour beaucoup, le bitcoin peut simplement être acheté sur des bourses, dans des échangeurs ou auprès d’un propriétaire spécifique.

Stockage

Comme pour toute devise, vous avez besoin d’un portefeuille pour stocker des bitcoins. Il existe de nombreux portefeuilles de ce type sur le réseau. Tous sont différents en termes de fonctionnalité et d’apparence. Il vaut mieux choisir les plus connus, car ils sont plus sûrs et sécurisés. Les données pour entrer dans le portefeuille (login, mot de passe) ne doivent pas être simples, il est préférable de les rendre plus complexes, afin qu’il ne soit pas si facile pour les fraudeurs de pirater le portefeuille. En même temps, vous devez les écrire pour vous-même afin de ne pas les oublier ou les perdre, sinon vous ne pourrez pas restaurer les données et le contenu du portefeuille.

Qui a inventé le bitcoin ?
Qui a inventé le bitcoin ?

Vous ne devez pas stocker toutes les devises dans un seul portefeuille, afin de les garder en sécurité. L’option la meilleure et la plus sûre consiste à créer un portefeuille sur votre ordinateur et à y stocker des fonds. Mais, malheureusement, ces portefeuilles ont une grande base de données et nécessitent une mise à jour constante. Une condition préalable dans ce cas est la présence d’un programme antivirus sur l’ordinateur. Il est préférable de toujours sauvegarder votre portefeuille dans la mesure du possible.

Utilisation

  1. Dans les pays où la crypto-monnaie est une unité légale, elle peut être utilisée pour payer n’importe quel bien ou service.
  2. De plus, il peut être retiré sur la carte, c’est-à-dire échangé contre de l’argent ordinaire ou vendu sur les mêmes bourses ou bureaux de change à un taux plus élevé et recevoir la différence sous forme de profit.

Bitcoin Discovery Satoshi Nakamoto.Développement de Bitcoin en dates

Satoshi Nakamoto
Satoshi Nakamoto

En tant que monnaie indépendante et système de paiement, Bitcoin est apparu en 2009, lorsqu’un ensemble de données dans l’espace virtuel a commencé à être activé parmi les hommes d’affaires et les investisseurs sérieux, et pas seulement parmi les utilisateurs enthousiastes ordinaires.

  • Au cours de l’été 2016, des geeks du portail d’information Slashdo ont remarqué qu’un article étrange pendait sur leur service d’hébergement de fichiers, qui n’existait pas auparavant. Il s’est avéré être l’œuvre de Satoshi Nakamoto, alors inconnu. Il a recueilli toutes les informations détaillées sur ce qu’est le Bitcoin et ses avantages par rapport à la monnaie fiduciaire classique. À la fin de l’article, un fichier de code source était joint. Son auteur a donc montré que le système bitcoin est absolument transparent et les auteurs ne breveteront pas l’invention. Avec la création de Bitcoin et le début de sa vulgarisation, la course aux crypto-monnaies a commencé à battre son plein dans le monde, qui est apparue à la suite de la publication ouverte de morceaux de code sur le réseau.
  • En moins d’un mois, à la fin de l’été, ils ont tenté de pirater le réseau encore mal optimisé, en volant une partie de leurs pièces collectées dans les portefeuilles de certains grands détenteurs de crypto-monnaie. Heureusement pour eux, les développeurs ont pu restaurer le réseau, tout en éliminant les fichiers malveillants des ordinateurs des membres de l’équipe de support de la crypto-monnaie.
  • À l’automne 2010, il y a eu une augmentation de l’activité des mineurs et des investisseurs du réseau, grâce à laquelle la capitalisation de la pièce atteint un niveau égal à un million de dollars. Aujourd’hui, il est difficile de croire qu’il y a à peine sept ans, l’unité monétaire la plus chère avait un capital total d’un peu plus d’un million de dollars. En même temps, une pièce coûtait environ un demi-dollar par pièce.
  • En mars 2011, le tout premier bureau de change virtuel est apparu sur le réseau. Officiellement, avec le soutien du créateur du bitcoin, cette monnaie ne pouvait être achetée et vendue que sur MtGox et nulle part ailleurs. Malheureusement, pour un certain nombre de raisons, la ressource MtGox a cessé de fonctionner en 2014. Après cela, plusieurs échanges de crypto-monnaie plus importants et fiables sont apparus, tels que EXMO et LIVE COIN.
  • En octobre 2011, la nouvelle est apparue sur le net que le tout premier fork a été créé sur la base du code source. Il s’appelait « Litecoin » et prétendait être la deuxième plus grande pièce du marché en termes de capitalisation, mais en 2015, il a été remplacé par Ethereum.

Qu’est-ce que la blockchain ?

Il est impossible de parler de crypto-monnaie et de ne pas aborder un sujet tel que la blockchain (du mot anglais « blockchain » – « une chaîne de blocs »). En fait, tout bloc est un ensemble de données, des zéros et des uns. Tous s’alignent dans une chaîne, puisque n’importe lequel des blocs « sait » quels blocs le précèdent ou le suivent. Toutes les données qu’ils contiennent sont conçues pour décrire tout ce qui se passe sur le Web. Lorsqu’une transaction est effectuée, toutes les informations sont enregistrées dans les blocs les plus proches, un fichier contenant les informations est généré et les données sont disponibles pour tous les utilisateurs du système.

Blockchain – une chaîne numérique de blocs d’informations
Blockchain – une chaîne numérique de blocs d’informations

En termes simples, il est impossible de faire quelque chose de «secret» dans un tel réseau, puisque chaque mouvement est enregistré, tout participant a accès aux informations concernant les transactions passées. Cependant, l’anonymat est maintenu, de sorte que les utilisateurs ne peuvent être identifiés que par leur numéro de portefeuille crypto. Vous pouvez comparer le fonctionnement de la blockchain avec le travail des trackers torrent :

  1. Le système se compose également de nombreux participants égaux.
  2. Ils transfèrent des fonds entre eux.
  3. Toutes les opérations sont effectuées à l’intérieur d’un système spécial.
cryptocurrency
Image: esri.com

La technologie Blockchain peut être exprimée pour comprendre l’essence dans la séquence d’opérations suivante :

  1. L’utilisateur X souhaite transférer de l’argent à l’utilisateur Y.
  2. La transaction est envoyée au réseau, après quoi un nouveau bloc est collecté.
  3. Immédiatement, les blocs sont envoyés à chacun des participants du système afin que la vérification réussisse.
  4. Chacun enregistre des blocs dans sa version de la base de données.
  5. À l’étape suivante, le bloc prend sa place dans la chaîne.
Token – une unité de compte qui n’est pas une crypto-monnaie
Token – une unité de compte qui n’est pas une crypto-monnaie

Beaucoup de gens pensent que blockchain et Bitcoin sont une seule et même chose. Ce n’est pas vrai! Blockchain est une technologie, et pas seulement Bitcoin, mais aussi de nombreuses autres crypto-monnaies fonctionnent dessus. Plus important encore, il est activement utilisé par divers domaines pour résoudre des problèmes importants :

  • Comptabilité
  • Organisation de l’entreprise
  • Sous-traitance
  • Vote et ainsi de suite

Chaque jour, il y a de plus en plus de nouveaux développements dans ce domaine, nous pouvons donc déjà parler d’une utilisation généralisée dans le monde.

Qu’est-ce qu’un FORK de crypto-monnaie ?

En parlant de crypto-monnaie, on ne peut s’empêcher de rappeler un tel concept comme un fork. Cela est dû au fait que Bitcoin est un logiciel open source, donc tout le monde a la possibilité de le dupliquer, de le modifier et de l’utiliser davantage à ses propres fins, et cette modification du code est un fork, qui signifie en anglais « fork » ! , un fork est un changement dans les règles par lesquelles un bloc de la chaîne sera reconnu comme valide.

Réduction de moitié de la crypto-monnaie – n’hésitez pas à diviser par 2
Réduction de moitié de la crypto-monnaie – n’hésitez pas à diviser par 2

Dans le segment des crypto-monnaies, un fork est une modification des règles de fonctionnement existantes, qui est directement liée à la nécessité de transformer le protocole. La pratique montre qu’une fois, pour former un bitcoin, il fallait recourir à un fork, parfois c’est juste une question de sécurité et d’efficacité du système.

Il existe aujourd’hui 2 types de fourches : soft (modification soft) et hard (modification hard) :

  • Soft forks : dans ce cas, lors de la modification des règles, aucune mise à jour logicielle n’est requise pour commencer à exécuter les nouvelles règles. Si le code ne les accepte pas, les nœuds peuvent toujours interagir avec les nœuds qui utilisent déjà les nouvelles règles. Autrement dit, un soft fork est une modification réversible du code qui ne perturbe pas l’équilibre du protocole.
  • Hard forks est une situation légèrement différente. Ici, les nouvelles règles contredisent fortement les anciennes, de sorte que les nœuds qui ne les ont pas acceptées ne peuvent pas recevoir d’informations des nœuds qui les ont acceptées. Un hard fork est une transformation du mécanisme d’équilibrage, donc le réseau sera divisé en 2 parties, et ils ne pourront plus se contacter à l’avenir, puisque les blocs reconnus comme valides dans l’un d’eux ne le seront jamais donc dans l’autre.

Les fourches diffèrent les unes des autres par leurs algorithmes de chiffrement.

Attitude envers la crypto-monnaie aujourd’hui et demain

On ne peut pas dire que l’attitude envers la crypto-monnaie aujourd’hui est sans ambiguïté. D’un point de vue juridique, son utilisation n’est pratiquement pas réglementée, bien que des technologies telles que, par exemple, la blockchain soient reconnues depuis longtemps, même au niveau de l’État.

La crypto-monnaie Ethereum est une excellente alternative au bitcoin
La crypto-monnaie Ethereum est une excellente alternative au bitcoin

On peut dire avec confiance qu’aujourd’hui les auteurs de nombreux projets développent activement des projets pouvant être appliqués dans n’importe quel secteur des services, dans l’économie, le milieu bancaire, la médecine et la jurisprudence. Tous n’intègrent que les qualités fortes de la blockchain :

  • Transparence
  • Décentralisation
  • Sécurité maximale

De toute évidence, ces technologies feront partie des transferts interbancaires, des services cloud, des logiciels, des systèmes logistiques… Cette liste peut être poursuivie longtemps, car l’avenir de la crypto-monnaie et de tout ce qui s’y rapporte est énorme.