Comment investir judicieusement dans l’immobilier et est-ce que cela en vaut la peine ?

Temps de lecture : 7 minutes
Comment investir judicieusement dans l’immobilier et est-ce que cela en vaut la peine ?
Image: keventerrealty.com
Partager

L’immobilier comprend les terrains, les bâtiments et les structures qui génèrent des revenus grâce à la location ou dont la valeur augmente au fil du temps. Il s’agit d’un type d’investissement stable et conservateur qui présente une faible volatilité par rapport aux actions ou aux crypto-monnaies.

Types de biens immobiliers pour investir

L’investissement immobilier est l’acquisition de droits sur des terrains, des bâtiments ou des structures dans le but de générer des revenus ou d’augmenter un capital.

Ce segment de marché offre une variété d’actifs, chacun présentant des caractéristiques et des opportunités uniques pour l’investisseur.

Immobilier résidentiel

Comprend les objets destinés à l’habitation – appartements, maisons, complexes résidentiels à plusieurs appartements.

Opportunités d’investissement :

  • Location : l’achat de propriétés en vue d’une location ultérieure est une stratégie populaire qui vous permet de percevoir un revenu passif régulier.
  • Revente : investissements destinés à la revente après une augmentation de la valeur du bien ou sa rénovation.

Risques : La gestion et l’entretien d’une propriété nécessitent du temps et des ressources.

Il est important de réaliser une analyse de marché approfondie pour sélectionner les propriétés à fort potentiel de rentabilité.

Immobilier commercial

Cette catégorie comprend les bureaux, les espaces commerciaux, les entrepôts et les bâtiments industriels.

Opportunités d’investissement :

  • Location à long terme : les propriétés commerciales sont souvent louées pour une longue durée, ce qui garantit un revenu stable.
  • Développement des infrastructures : les investissements dans le développement d’une propriété peuvent augmenter considérablement sa valeur.

Risques : L’immobilier commercial est sensible aux cycles économiques.

Il est recommandé d’analyser l’emplacement et le potentiel du marché avant d’acheter.
Investir dans l’or est une méthode classique d’augmentation de capital
Investir dans l’or est une méthode classique d’augmentation de capital
Temps de lecture : 14 minutes
Ratmir Belov
Journalist-writer

Parcelles

Terrains non bâtis pouvant être utilisés pour la construction de nouvelles installations.

Opportunités d’investissement :

  • Spéculation : acheter un terrain dans l’espoir d’en augmenter la valeur.
  • Développement de projets : le terrain peut être utilisé pour la construction de projets résidentiels ou commerciaux.

Risques : Investir dans le foncier comporte des risques élevés en raison d’éventuels changements de zonage et de réglementation.

Il est important d’effectuer des vérifications environnementales et juridiques avant d’acheter.

Fiducies de placement immobilier (REIT)

Il s’agit de fonds qui possèdent et gèrent des biens immobiliers, et les revenus de ces activités sont répartis entre les investisseurs.

Opportunités d’investissement :

  • Diversification : les REIT offrent la possibilité d’investir dans des portefeuilles de différents types de biens immobiliers, minimisant ainsi les risques.
  • Liquidité : les REIT sont cotés en bourse, ce qui facilite l’entrée et la sortie d’investissements.

Risques : Les fluctuations du marché peuvent affecter le cours des actions des REIT.

Les investisseurs doivent prêter attention au niveau des frais de gestion et à l’endettement du fonds.

Des outils sûrs pour investir dans l’immobilier

Investissements directs

L’investissement direct dans l’immobilier implique l’achat de biens immobiliers pour une location ou une revente ultérieure. Cette méthode est l’une des plus traditionnelles et des plus compréhensibles, impliquant la propriété directe d’un bien immobilier. Les investisseurs gagnent de l’argent grâce aux loyers et à l’augmentation de la valeur des propriétés au fil du temps, ce qui représente une source de revenus stable et la possibilité de capitaliser sur la croissance du marché.

Real Estate Investments
Image: thepitchboard.com

Un aspect important lors du choix d’un bien immobilier est l’emplacement. Lors de la constitution d’un portefeuille, si plusieurs propriétés sont sélectionnées, il est souvent conseillé d’envisager des options non seulement dans une juridiction familière, mais également de diversifier le portefeuille en investissant dans l’immobilier étranger.

Cette tâche est plus complexe que d’investir dans son propre pays car elle nécessitera des efforts importants pour évaluer un grand nombre de facteurs, à commencer par le rapport entre le niveau de rentabilité et le seuil minimum d’investissement, ainsi que les coûts supplémentaires associés à ces investissements. et se terminant par une analyse détaillée du cadre juridique et des autres restrictions juridiques imposées à la propriété ou à la location de biens immobiliers dans un pays particulier.

En termes de rentabilité, les investissements dans l’immobilier étranger peuvent varier considérablement selon la géographie, par exemple, les pays du vieux monde en Europe devraient s’attendre à un rendement de 3,5 à 4 %, tandis que dans les pays en développement comme comme par exemple à Dubaï, en Thaïlande et en Indonésie, le niveau de rendement locatif de l’immobilier peut atteindre 10 à 12 %, voire plus.
Métaux précieux : potentiel d’investissement et valeur économique
Métaux précieux : potentiel d’investissement et valeur économique
Temps de lecture : 5 minutes
Ratmir Belov
Journalist-writer

Souvent, pas dans tous les pays, les étrangers n’ont la possibilité d’acheter des biens immobiliers comme étant les leurs, et dans de nombreux pays, les droits de propriété des étrangers sont limités à des baux à long terme, qui peuvent être d’une durée de 25, 30 ans. , 80 ans, et ainsi de suite, selon la juridiction également, ces contrats peuvent prévoir un droit inconditionnel ou limité de prolongation du bail ;

Titres adossés à des créances hypothécaires

Les titres adossés à des créances hypothécaires sont des titres de créance garantis par un titre immobilier. Ils permettent aux investisseurs de percevoir des revenus sous forme d’intérêts, sans avoir à gérer eux-mêmes le bien. Cela fait des titres adossés à des créances hypothécaires un choix attrayant pour ceux qui recherchent un risque moindre et un revenu stable.

REIT (Real Estate Investment Trusts)

Les REIT offrent aux investisseurs la possibilité de participer à la propriété immobilière sans acheter directement les propriétés. Ces fonds investissent dans différents types de biens immobiliers, des complexes résidentiels aux immeubles commerciaux en passant par les hôpitaux. Les investissements dans des REIT offrent une diversification du portefeuille et une bonne liquidité puisque les actions du fonds sont négociées sur le marché libre.

Façons d’investir dans l’immobilier

Propriété à long terme

Acheter une propriété avec l’intention de la conserver à long terme et de gagner des revenus locatifs est une manière d’investir qui a fait ses preuves. Il s’agit d’investir dans des propriétés de qualité qui généreront des revenus stables et prévisibles pendant de nombreuses années.

Real Estate Investments
Image: eggsinvest.com

Retournement

Retourner, ou revendre rapidement une propriété après qu’elle a été rénovée et améliorée, est un moyen d’investissement plus risqué mais potentiellement plus rentable. Les investisseurs utilisant cette méthode cherchent à augmenter rapidement la valeur de la propriété grâce à des améliorations afin de la vendre pour un profit maximum.

Financement participatif

Les plateformes de financement participatif permettent aux investisseurs d’investir dans de grands projets immobiliers, même s’ils ne sont pas en mesure d’investir eux-mêmes de grosses sommes. Cette méthode élargit l’accès à l’investissement immobilier, le rendant accessible à un large éventail de personnes.

Quelles erreurs faut-il éviter

Réévaluation du bénéfice potentiel

L’une des erreurs les plus courantes consiste à mal évaluer les rendements potentiels d’un investissement immobilier. Les investisseurs ignorent ou sous-estiment souvent les dépenses qui peuvent réduire considérablement les revenus :

  • Réparations et mises à jour : même si une propriété semble être en excellent état, il peut y avoir des vices cachés ou un besoin de mises à jour modernes pour attirer les locataires ou augmenter la valeur de la propriété.
  • Taxes et assurance : ces frais obligatoires peuvent varier et parfois augmenter considérablement en fonction de la localisation du bien.
  • Gestion immobilière : une gestion efficace demande du temps et des ressources, surtout si la propriété n’est pas à votre portée immédiate.
Hedge funds : qu’est-ce que c’est et vaut-il la peine d’y investir ?
Hedge funds : qu’est-ce que c’est et vaut-il la peine d’y investir ?
Temps de lecture : 4 minutes
Ratmir Belov
Journalist-writer

Sous-estimation des risques

Ignorer les conditions juridiques et économiques du marché peut également entraîner de graves pertes financières :

  • Restrictions légales : la législation régissant l’immobilier peut changer, ce qui nécessitera des investissements supplémentaires ou rendra impossible l’utilisation de la propriété aux fins prévues.
  • Instabilité économique : les récessions, les variations des taux hypothécaires et d’autres facteurs économiques peuvent réduire la valeur et la rentabilité des biens immobiliers.

Manque de diversification

Investir tout le capital dans un objet ou un type de bien immobilier augmente les risques :

  • Concentration géographique : investir dans l’immobilier dans une région augmente la dépendance à l’égard de la situation économique et politique de cette zone.
  • Propriétés similaires : une variété de types de propriétés (résidentielles, commerciales, industrielles) peuvent réduire les risques potentiels et fournir un revenu plus stable.

Alternatives

L’immobilier est un bon outil de diversification de portefeuille et de protection contre l’inflation. Toutefois, des alternatives doivent être envisagées :

  • Bourse : investir en actions est attractif car il permet d’investir des fonds avec la possibilité de les retirer rapidement. Cependant, une forte volatilité des actions implique des risques plus importants.
  • Obligations : les obligations, d’État ou d’entreprise, offrent un risque moindre et des revenus d’intérêts stables. Investir dans des obligations procure un revenu régulier grâce au paiement d’intérêts, offrant une source de revenu prévisible et fiable sans risques importants.
  • Métaux précieux : l’or et les autres métaux précieux sont traditionnellement considérés comme une valeur refuge pour les capitaux, en particulier pendant les périodes d’instabilité économique et d’inflation. Ils contribuent à maintenir le pouvoir d’achat de la monnaie sur le long terme. Bien que ces investissements ne fournissent pas de revenu mensuel comme les actions ou les obligations, ils sont essentiels à la diversification du portefeuille et à la protection contre les crises financières.
Investir dans l’immobilier nécessite une analyse minutieuse et une compréhension du marché. Cela peut être un investissement rentable si la bonne approche est adoptée et que tous les risques sont pris en compte. Comparez différents véhicules d’investissement et comment ils correspondent à vos objectifs financiers et à votre appétit pour le risque.
Nikita Shelomentsev
Nikita Shelomentsev
Considérez-vous qu’investir dans l’immobilier est un moyen efficace de préserver et d’augmenter le capital ?
avatar
  Notifications de commentaires  
Notifier
Contenu Commentaires
Partager

Tu pourrais aussi aimer

Derniers articles

Investir dans l’immobilier : un guide rapide et expert pour les débutants
Temps de lecture : 5 minutes
Danil Sorokovykh
Danil Sorokovykh
CEO of a real estate agency
Plan financier d’entreprise : signification, objectifs et principales composantes
Temps de lecture : 8 minutes
Anna Teterleva
PhD in Economics, Financial audit expert
La roupie numérique et son rôle dans les paiements internationaux – examen d’experts
Temps de lecture : 11 minutes
Sofia Glavina
Sofia Glavina
PhD in Economics, RUDN University